Utiliser les indices de Brix pour augmenter l’efficacité de conversion

par SHANE BAILEY / lundi, 16 février 2015 / Publié dans je-pature.com

Utiliser les indices de Brix pour augmenter l’efficacité de conversion

Pourquoi ?

La mesure de Brix permet de connaître le pourcentage d’éléments solubles contenu dans une plante, et particulièrement les sucres simples. Cette mesure permet en outre de surveiller et prendre des décisions sur la conduite de la prairie ainsi que des ruminants.

Les ruminants arrivent à convertir entre 20% à 25% des protéines végétales en protéines animales, certaines protéines ne sont pas forcément très bien valorisées. Pour maximiser la conversion alimentaire en produit vendable (viande ou lait), nous pouvons augmenter l’ingestion de matière sèche de l’animal ou/et augmenter l’efficacité de conversion, en effet il existe une corrélation entre l’efficacité de conversion et la teneur en sucres simples.  Les hydrates de carbone non fibreux (amidon et sucres simples), augmentent la densité énergétique, ce qui améliore la quantité d’énergie disponible et la synthèse microbienne dans le rumen. Donc une plante riche en énergie est un moyen d’accroître l’efficacité de la conversion alimentaire (Moorby, 2001).

Une étude produite par Iger Innovations, montre une augmentation de 8% de la production laitière. Lors de cette étude les vaches pâturaient sur des ray-grass, les animaux étaient changés quotidiennement dans les parcelles contenant les taux de Brix les plus élevés (entrée des animaux à 3000kg MS/ ha soit stade 2). Cette étude a suggérée que la hausse de la teneur en sucres solubles augmente le rendement animal ainsi que la valorisation de l’azote par les animaux. Une autre conséquence étant la réduction de l’azote excrété. D’autres recherches ont également prouvées que le GMQ peut-être amélioré avec des taux de sucres solubles plus élevés (Downing & Gamroth, 2007).

Quel appareil de mesure ?

refractometre-optique-25236-6585907Le réfractomètre, le principe de mesure est basé sur la réfraction de la lumière créée par la nature et la concentration des solutés (le sucre par exemple). Un réfractomètre utilise ainsi directement la densité des liquides. L’unité de mesure degré Brix (°B), 1°B correspond à l’indice de réfraction d’une solution de saccharose à 1% dans l’eau.

Pour les pâturages, il faut un réfractomètre de 0 à 30° B ou 50°B, au-delà de cela, vous ne pourrez pas lire correctement le résultat.

Vendeur connu : Comptoir des loges à Parthenay (email : [email protected])

Qu’est ce qui affecte les mesures de Brix ?

Les résultats avec un réfractomètre dépendent de différents facteurs, notamment : la température ambiante, la préparation des échantillons, le temps de stabilisation de l’échantillon, les conditions météorologiques, l’heure de la journée mais aussi le stade de croissance de plantes ainsi que l’espèce.

Ces variables  doivent être prises en considération pour former une méthodologie généralisée d’échantillonnage afin de permettre un processus normalisée et fiable pouvant être utilisé par tous les agriculteurs.

Le stade de développement de la plante

Le stade de développement de la plante aura une incidence sur sa composition et donc sur le taux de Brix. Wilson (1995), montre aussi de manière générale comment les changements de stade affectent la composition de la matière sèche. La figure 1 ci-dessous illustre ces valeurs (valeurs pondérées). Les tests devraient être réalisés au moment ou les animaux peuvent pâturés la parcelle, soit lors du stade 2, entre 2400 et 3000 kgMS/ha en fonction des classes de cheptel.

Image4

Temps de stabilisation de l’échantillon

La température ambiante affecte physiquement les indices de Brix. S’il existe une grande différence de température entre la surface du réfractomètre et l’échantillon, le résultat n’est pas utilisable. Cette erreur peut cependant être compensée en attendant environ 40 à 60 secondes après avoir déposé quelques gouttes sur le réfractomètre. La figure ci-dessous illustre cette différence.

Brix Temps de stabilisation Diagramme

Préparation de l’échantillon

Suite à la collecte de l’échantillon, il faut briser les fibres et les parois de la plante. Pour ce faire, les plantes doivent être écrasées entre ses deux mains pendant environ 60 secondes autrement le résultat peut varier de 10%. La figure ci-dessous, montre les résultats de Brix en fonction du temps de préparation.

Temps de préparation diagramme

Quand réaliser le test ?

Les prélèvements doivent être réalisés à la même heure de la journée, et dans les mêmes conditions climatiques afin de pouvoir comparer les résultats. Les sucres sont des produits de la photosynthèse et la quantité présente évolue tout au long de la journée en conséquence. Il est donc impératif de réaliser le test à la même heure de la journée pour comparer et utiliser les résultats.

Ne pas faire de prélèvement si les conditions météorologiques vont changer dans les 24 heures, par exemple si de l’orage est annoncé pour le lendemain. En effet, les plantes à ce moment vont stocker leur énergie pour augmenter leur chance de survie.

Variation entre les espèces et dans la parcelle :

Pour lire la suite de cette publication technique rendez-vous sur notre nouveau site internet dédiait à toutes nos publications techniques  : www.je-pature.com

HAUT

Powered by themekiller.com anime4online.com animextoon.com apk4phone.com tengag.com moviekillers.com