Comprendre le trèfle blanc

par SHANE BAILEY / jeudi, 16 juillet 2015 / Publié dans je-pature.com

Cette note technique a pour objectif de comprendre comment le trèfle blanc se développe afin d’adapter ses pratiques pour maintenir des prairies autonomes et riches en protéines.

Caractéristiques de base du trèfle blanc :

15

Le trèfle blanc est une espèce clonale, qui dispose d’un système racinaire superficiel, comme beaucoup d’autres légumineuses il a la capacité de fixer l’azote atmosphérique. Aussi appelé trèfle rampant, il se développe à l’horizontale sur le sol et colonise l’espace vide entre les graminées. Le trèfle blanc est la clé de voûte d’un système herbagé. Bien géré il permet d’augmenter le cycle minéral ainsi que la fertilité du sol, il fournit aussi un fourrage riche en protéines, en oligo-éléments et en minéraux. Cette plante est très appétente et digeste pour les ruminants. Ces qualités en font une espèce idéale pour le pâturage.

Les conditions idéales pour le trèfle :

Le trèfle blanc aime la chaleur et la lumière, les graminées doivent donc être impérativement sous contrôle afin d’augmenter sa pérennité. La pluviométrie ne doit pas être trop faible pendant la période estivale, car son système racinaire superficiel lui confère une contrainte pour exploiter l’eau présente dans le sol. Il s’adapte à tous les types de sol (sauf sol trop acide ou trop hydromorphe).

Pluviométrie pendant la période estivale :

                – 40 mm de pluviométrie par mois = survie

                –  >60 mm /mois = performance

Sol :

– PH >5.3

– Olsen P (15 – 30ppm)

– Suffisamment de S (SO4 –S >10ppm)

                Organique S (10 – 20ppm)

Température optimale : 24°C  (18 – 30 °C)

Le plus important : Accès à la lumière =gestion des pâturages

Comprendre le développement du trèfle blanc :

Le cycle de croissance et le temps nécessaire pour implanter le trèfle blanc est critique pendant la première année.

La phase de rosette du trèfle blanc :

RosetteL

Les trèfles blancs présentent une rosette avec une tige verticale primaire dressée. Cette phase a lieu au cours des 3 premiers mois de développement en fonction des températures et de la concurrence entre les espèces.

Photo d’une jeune plante de trèfle blanc semée en automne.

 

 

 

 

Début d’expansion de la plante :

Rosette développement

Par la suite la plante commence son expansion à partir de la deuxième tige (le plus souvent), elle produit des tiges latérales, appelées stolons, capables de s’enraciner et de produire de nouveaux pieds contribuant ainsi à la multiplication végétative de l’espèce.

Sur la figure ci-contre, nous pouvons constater qu’au début de la phase d’expansion, l’enracinement nodal autour de la racine centrale est très faible. Ceci soutient, la nécessité de veiller à réduire la pression animale afin de favoriser le développement des stolons.

Phase clonale :

Les stolons commencent à se développer au début du printemps  par la production de nouveaux nœuds.  En fin de printemps, les anciens stolons meurent et les nouveaux stolons doivent être correctement enracinés pour continuer leur croissance. Pendant l’été la ramification du trèfle blanc est importante et dépend de la température, de la pluviométrie et de la concurrence pour accéder à la lumière.

Phase clonale

Les effets de la température du sol (entre 3 et 4 cm dans le sol) :

La température est l’un des facteurs ayant le plus grand impact sur le développement du trèfle, la température peut-être mesurée dans les 3 premier cm du sol.

 Grille de couleur - Trèfle blanc

Développement schématique :

Automne :

Pour lire la suite de cette publication technique rendez-vous sur notre nouveau site internet dédiait à toutes nos publications techniques  : www.je-pature.com

 

HAUT

Powered by themekiller.com anime4online.com animextoon.com apk4phone.com tengag.com moviekillers.com