Capture

Une vidéo de présentation des cinq étapes clés de la gestion des pâturages.
– La planification saisonnière
– La planification pendant la saison
– La gestion des résiduels
– Le comportement animal
– La performance animale

DSC_0048

Alors que souvent beaucoup se rassurent en disant que la Nouvelle-Zélande bénéficie d’un climat idyllique pour l’élevage, et c’est la raison d’une productivité très élevée. Ce n’est pas vrai ! La technicité est au centre des préoccupations dans un pays où les aides n’existent pas. L’utilisation des ressources naturelles (les pâturages) est maximisée, chaque kilo de matière sèche produit doit être transformé en kilo carcasse ou lait.

Rhys et David - VL pâturage

Rhys et David ont donc un chargement de 4 vaches hectares, produisant ainsi 20 000 litres de lait / ha. Soit sur la surface disponible, ils produisent 6 millions de litres de lait. Le taux de renouvellement est de 15%.
Une exploitation qui dégage beaucoup de cash, Ils ne m’autorisent pas à donner les chiffres exactes en euro mais pour vous donner une idée, le résultat net avant impôt est de 40 % du CA HT.
Ce système permet également de dégager du temps et de vivre bien en production laitière.

refractometre-optique-25236-6585907

ur maximiser la conversion alimentaire en produit vendable (viande ou lait), nous pouvons augmenter l’ingestion de matière sèche de l’animal ou/et augmenter l’efficacité de conversion, en effet il existe une corrélation entre l’efficacité de conversion et la teneur en sucres simples. Les hydrates de carbone non fibreux (amidon et sucres simples), augmentent la densité énergétique…Lire la suite

Digestibilité Image 1

La digestibilité en pâturage

samedi, 14 février 2015 par

La digestibilité se réfère à la proportion de matière végétale qui est retenue dans le corps de l’animal après ingestion. Par exemple, un pâturage de haute qualité pourrait avoir une digestibilité de 80%. Cela signifie que 80 % de la matière sèche est consommées pour l’entretien et la croissance…

f68c6d83-4f0d-4188-abd0-b8b94099080f_69c3f156-c9de-4bad-80ff-ff6c863f05ea_46 bodemkwaliteit - shutterstock_42595216_regenworm_worm_aarde_740x360_490x330

Est-ce que la gestion du pâturage doit être axée sur ce qui est mieux pour la plante ou pour l’animal ? Pour y répondre nous devons expliquer le rôle des composants de l’écosystème. L’agriculture est un univers extraordinaire dans lequel nous devons nous efforcer de manipuler à l’échelle dune exploitation les interactions complexes de l’écosystème. Pour être productif est générer des marges conséquentes… Lire la suite

Clôture

Clôture – Astuces et techniques

lundi, 17 novembre 2014 par

Clôture – astuces techniques Des journées clôture, abreuvement, contention et pesée seront organisées tout au long de l’année. La prochaine est le 12 décembre dans les Deux-Sèvres. Inscription obligatoire : Pour réserver votre repas, merci de vous inscrire en cliquant sur le lien ici. En savoir plus   Réalisée par Joey Bailey, John Bailey, et Florent Barbé.

Plate 27. Clover nodules - Strings & clusters

L’azote est l’un des facteurs les plus limitant pour la croissance des plantes. La capacité d’une légumineuse à utiliser l’azote de l’air  est l’avantage le plus connu de la légumineuse, mais pour autant la moins comprise.
Comment valoriser l’azote gratuitement ?

DSC00882

Lorsque les prairies ne sont pas correctement gérées, les animaux sélectionnent en permanence les plantes les plus appétentes et digestes. Cela conduit à sur-pâturer les meilleures plantes et donc à favoriser les plantes indésirables. Comme nous l’avons déjà mentionné, les plantes sur-pâturées ont un système racinaire moins dynamique, ce qui les empêche d’être concurrentielles. Les mauvaises plantes qui elles ont développé un système racinaire plus profond ont un avantage évident pour obtenir de l’eau et des nutriments, particulièrement lors de sécheresses. Elles vont aussi pouvoir se reproduire, et prendront leur place dans la pâture.

prairie-racines-57821

La relation entre l’action de pâturage, le sol, et l’animal Résumé Les racines des plantes et particulièrement des graminées forment une image miroir de la plante en dehors du sol. Cette relation fournit une référence très utile pour évaluer la productivité de la santé des pâtures. En règle générale, la suppression de la surface foliaire

HAUT

Powered by themekiller.com anime4online.com animextoon.com apk4phone.com tengag.com moviekillers.com