Florent Cotten

10 ARTICLES 0 Commentaires
Je suis ingénieur en Agriculture et issu du milieu laitier breton en système herbager. Après un BTS ACSE et des bonnes bases techniques acquises lors de divers stages en exploitations herbagères en France et à l’étranger, ma passion pour l’agronomie et les systèmes herbagers m’a amené à poursuivre mes études en cycle ingénieur. Lors de ce cursus, j’ai pris l’initiative d’améliorer mes connaissances en science du sol et des plantes en système pâturant à travers une expérience en nouvelle Zélande. J’ai pu identifier l’importance de la vie microbienne des sols sur l’’amélioration de la qualité du fourrage produit. J’ai aussi profité d’être sur le continent des All blacks pour améliorer mes connaissances sur la gestion pointilleuse de l’herbe en travaillant sur une ferme laitière, avec un troupeau de 600 vaches géré sur 200 hectares. Par la suite, ma spécialisation en agronomie production végétale m’a conforté dans mon choix de continuer à approfondir mes connaissances sur la gestion prairiale et plus particulièrement sur le pâturage rationnel. J’ai pu évaluer au sein du réseau de l’INRA de Toulouse l’influence des prairies long terme multi espèces sur la durabilité des systèmes d’exploitation, mais surtout l’importance du mode de gestion de l’herbe vis-à-vis de la productivité des prairies. Mes diverses expériences terrain à travers différents pays du globe m’ont permis de mettre en avant l’influence positive du pâturage sur la durabilité du système d’exploitation, mais aussi et surtout l’influence du mode de gestion des plantes comme facteur favorable sur la longévité de la prairie et la rentabilité de l’exploitation. Consultant à PatureSens, j’ai pour objectif d’apporter mon savoir faire et mes connaissances, aussi bien au niveau conseil en élevage laitier qu’en agronomie, dans un but d’améliorer la productivité et la durabilité des exploitations bovines.
Les températures douces (mesures moyenne de 30 exploitations bretonnes : 8.2°C au sol) et les pluies régulières de cette fin d’hiver sont propices au bon déprimage des prairies. C’est une phase physiologique essentielle importante. Attention cependant à bien planifier pour ne pas se retrouver à court d’herbe. Sortie d’hiver, période...
A Gourin (56), Le Gaec « l’epillet dans l’herbe » tire son épingle du jeu. Producteur de lait bio depuis 2011, cette ferme familiale, bientôt constituée de 4 associés  parents-enfants, se situe dans une zone pédoclimatique favorable à l’herbe. Elle a misé sur un système herbager économe depuis plusieurs années. Sur les...
Avec un prix du lait durablement bas, la maîtrise du coût de production qui est une composante essentielle de la rentabilité est une priorité. La valorisation de l’herbe par le pâturage est une solution intéressante. En optimisant les pratiques de pâturage, la pousse est maximisée et la production à...
La gestion des pâturages, clé de voûte des systèmes herbagers Anglo-Saxons, repose sur une organisation et un suivi régulier des prairies. Pour les valoriser au mieux, ils utilisent un outil parcellaire permettant de gérer l’herbe de manière rapide et efficiente. Les principales caractéristiques de leur parcellaire consiste à disposer en...
Dans le cas d'une carence, la plante ne trouve pas dans le sol ce dont elle a besoin pour se développer correctement. Avant d'investir en fertilisation, des observations et analyses simples permettent de  déterminer la nature de la carence, et d'adapter au mieux l’intervention. Deux types de carences peuvent être...
Adventice, du statut d’indésirable à celui d’indicatrice   Les plantes et leur milieu sont en fortes interactions. De ce fait, les « mauvaises herbes » et plus généralement la flore d’une prairie est révélatrice du milieu et des pratiques appliquées par l’agriculteur. En ce qui concerne le milieu, la nature du...
Le système d’engraissement couloir : le graal de la production animale à l’herbe   Ce système de subdivision prairial, plus couramment appelé TechnoGrazing dans les pays anglo-saxons, voit son développement en pleine expansion à travers le monde (Nouvelle Zélande, Irlande, Amérique du sud..). Cette technique de pâturage intensif venue tout droit de...
Produire 20000 litres de lait par hectare d’herbe, un niveau de production qui nécessite quelques explications   Produire plus par vache ou par hectare est une question d’actualité. Maximiser la production à l'animal nécessite technicité et une grande rigueur dans l’équilibre alimentaire de la ration du troupeau. Les plus performants  réussissent...
Améliorer la vie biologique du sol par une bonne gestion pastorale L’agriculture industrielle des 30 dernières années s’est beaucoup concentrée sur une production de masse basée sur les intrants : «  dis moi quel rendement tu souhaites, je te dirais quelle quantité d’azote tu dois apporter ».On commence tout juste à se...
L'évolution du trèfle blanc dans les prairies est liée à la gestion pastorale   Les légumineuses sont reconnues pour augmenter la fertilité du sol grâce à la fixation symbiotique de l'azote, nourrissant à la fois la vie microbienne du sol et la plante. La gestion pastorale influence la proportion de légumineuses...